• IFAC

Accueil  Publications

  • France-Allemagne : Figures de l’intellectuel entre révolution et réaction 1780-1848

    Alain Patrick Olivier
    De la mort de Voltaire à la révolution de 1848, les savants, philosophes et écrivains redéfinissent leur rôle politique, dans le sillage d’une Révolution française perçue comme étant l’oeuvre des philosophes. Les intellectuels s’interrogent sur les effets politiques de leurs textes, les conditions d’une participation aux charges administratives et éducatives, de leur fonctionnarisation ou d’une prise de parole qui touche un public plus large que le cercle savant.
    À rebours d’une histoire qui les présente (...)

  • Leçons sur le rationnel et l’irrationnel

    Métaphysique, critique, pratique

    André Stanguennec
    Ces 23 Leçons sur le rationnel et l’irrationnel, données plusieurs fois au Département de philosophie et reprises à l’Université Permanente de Nantes, s’adressent à tout amateur de philosophie.
    Les relations du rationnel et de l’irrationnel qui font leur objet, sont un thème de réflexion permanent de la philosophie dans son histoire. Elles sont envisagées ici à trois points de vue successifs : celui de la métaphysique, antique, classique et moderne ; celui de la critique de la raison métaphysique, menée (...)

  • Revue Recherches en Éducation Hors série N°6 mars 2014

    Éducation et minimalisme moral

    Sous la direction de Guillaume Durand et Michel Fabre

    Guillaume Durand
    Les neuf contributions de ce numéro sont issues du symposium qui s’est tenu les 19 et 20 mars 2013 à Nantes, et qui a accueilli des chercheurs en philosophie, en sciences de l’éducation, en médecine et en éthique médicale et clinique. L’ensemble des conférences eut lieu en la présence chaleureuse de Ruwen Ogien qui participa aux débats, répondit patiemment et hardiment aux critiques et présenta lui-même une conférence publique.
    Numéro en (...)

  • Sous la direction de C. Colliot-Thélène et de F. Guénard

    Peuples et populisme

    Puf / La Vie des Idées

    Florent Guénard
    Le populisme est-il la vérité d’un régime démocratique qui n’a jamais réellement su donner un statut politique au « peuple » ou sa caricature la plus profonde ? Est-il l’expression contemporaine que le demos est aujourd’hui bel et bien fictif, si tant est, comme ne cessent de le clamer les adversaires de la démocratie, qu’il ait existé un jour ? L’écart entre le principe de la démocratie et sa réalité semble aujourd’hui maximal : ce n’est pas le peuple qui exerce le pouvoir, mais les experts, précisément (...)

  • Théorie critique de la crise : Du crépuscule de la pensée à la catastrophe

    La réception d’Adorno dans les institutions françaises d’enseignement : musicologie, sociologie, métaphysique

    Illusio, n° 12/13, 2014

    Alain Patrick Olivier
    « Lorsque meurt Adorno en 1969, Boulez écrit – depuis l’Allemagne, depuis la musique, depuis la musicologie – le texte le plus lucide et le plus pénétrant sur ce que fut la démarche de pensée d’Adorno. Dans »Über das, über ein Verschwinden", il ne distingue pas la musique et la philosophie, comme il ne distingue pas entre une oeuvre et une individualité. Il pointe, au contraire, l’élément dialectique au centre de tout ce complexe. Et il indique, en même temps, qu’il n’est pas possible d’enserrer l’oeuvre (...)

  • Comment classer les maladies mentales ?

    M-Éditer, coll. « Livre’L », 2014, 26 p.

    Sophie Pécaud
    Depuis les années 1980, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) s’est imposé comme la classification de référence des pathologies mentales. Alors que l’Association américaine de psychiatrie (AAP) en prépare la cinquième édition, on se propose de discuter quelques-uns des problèmes épistémologiques et éthiques qu’une telle entreprise soulève. Livre disponible chez (...)

  • Sous la direction de Laurent Jaffro

    Croit-on comme on veut ? Histoire d’une controverse

    Collection « Analyse et Philosophie »

    Cyrille Michon , Pascal Taranto
    Présentation
    Quelle sorte de contrôle et, par suite, de responsabilité, avons-nous à l’égard de nos croyances ? Dans quelle mesure pouvons-nous décider de croire ? Cette question agite la philosophie européenne depuis Aristote, les stoïciens, et les sceptiques ; avec les médiévaux, elle croise celle de la responsabilité du chrétien à l’égard de sa foi ; avec les modernes, elle rencontre le problème pratique de la tolérance. Cet ouvrage explore ainsi l’histoire de la controverse sur le rôle de la volonté (...)

  • Angelo Giavatto et Federico Santangelo

    La Retorica e la Scienza dell’Antico. Lo Stile dei Classicisti Italiani nel Ventesimo Secolo

    Between Rhetoric and Classical Scholarship. The Style of Italian Classicists in the Twentieth Century, Verlag Antike, Heidelberg, décembre 2013

    Angelo Giavatto
    Quale giudizio è possibile esprimere oggi riguardo allo stile di classicisti italiani vissuti nel ventesimo secolo, che influenzarono generazioni di studiosi nel proprio Paese e – in alcuni casi – all’estero ? E come può questa valutazione contribuire ad una mappatura delle letture del mondo antico che furono proposte nel secolo scorso ?
    Questa raccolta di saggi studia lo stile di cinque classicisti italiani, che ebbero un ruolo significativo nella disciplina e perseguirono differenti progetti (...)

  • Locke – Examen de la vision en Dieu de Malebranche

    Présentation, traduction et notes de J.-M. Vienne

    Jean-Michel Vienne
    Locke rédige autour de 1693 plusieurs notes sur la philosophie de Malebranche. Ces critiques n’ont pas eu le succès de celles d’Arnauld. Elles participent pourtant à la même controverse sur le statut des idées. Mais l’idée n’est pas l’essentiel ; Locke en traite dans le cadre d’un débat plus large : comment accroître notre savoir limité ? La critique a une visée pratique : s’opposer à la vision immédiate des vérités éternelles et à l’assurance qui en découle. La tolérance et la liberté individuelle dépendent (...)

  • Guillaume Lejeune (Hg.)

    La question de la logique dans l’Idéalisme allemand

    Actes du colloque de Bruxelles, 7-9 avril 2011.

    Jean-Marie Lardic
    L’élaboration par Kant du concept de logique transcendantale renouvelle profondément la façon de concevoir la logique et contribue à susciter la question de la logique telle que Trendelenburg la posera : penser tout à la fois le contenu et la forme en évitant l’écueil du formalisme et l’écueil du dogmatisme. Le but du présent recueil est de montrer comment les enjeux liés à cette mise en question sont débattus tout au long de l’idéalisme allemand. Contre la tendance des logiciens et des (...)

  • Traduction, présentation et notes de Pascal Taranto

    Irréligion

    Croire en Dieu ? Un mauvais calcul

    Pascal Taranto
    Collection « Petite Bibliothèque de l’Athéisme » dirigée par Pascal Taranto.
    Présentation
    L’idée de Dieu ne vous impressionne pas, malgré son omniprésence dans les traditions humaines ? Vous pensez que croire est une chose, et raisonner scientifiquement une autre ? Vous n’accordez aux mythes religieux qu’un intérêt anthropologique, historique, littéraire – ce qui est déjà beaucoup ? Vous êtes irréligieux. Mais comme la libre pensée risque de disparaître si l’on ne s’en sert pas, il est bon de (...)

1 | ... | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | ... | 34

Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons