• IFAC

Religious Studies 53 (3), 2017, 387-401

Believing God. An Account of Faith As Personal Trust

Numéro Spécial pour les 80 ans de R. Swinburne

jeudi 7 septembre 2017, Cyrille Michon


The affective view of faith, as opposed to the doxastic or cognitive view, giving more importance to the goodwill than to belief content, has received much support in recent philosophy of religion, including from Richard Swinburne. Swinburne’s concept of faith is no less rational than his concept of religious belief, but its rationality is that of action or of a practically oriented attitude, aiming at the goals of religion, compatible with religious disbelief (belief that the religious content one has faith in is probably false) and even with atheism. I argue this paradoxical stance, which hardly squares with the Christian tradition, can be avoided, while keeping to an affective view of faith, if we give more weight to the idea that faith is firstly an answer given to a telling, on the basis of personal trust of the hearer in the authority of the teller – a personal account as opposed to a propositional account of faith.

titre documents joints




À propos de l'auteur :

Professeur. Métaphysique, philosophie de la religion, philosophie médiévale.
Directeur de la revue Igitur - Arguments philosophiques


Courrier électronique : Cyrille Michon


Du même auteur :
  • Thomas d’Aquin Somme contre les Gentils II La création

    Introduction, traduction et notes

    Cyrille Michon
    « Nous avons déjà parlé, dans le livre précédent, de la première opération de Dieu, en traitant de la connaissance et de la volonté divines. Pour compléter notre étude de la vérité divine, il nous reste donc à disserter de la seconde opération, par laquelle les choses sont produites et gouvernées par Dieu. » Création, puissance divine, éternité du monde, et, surtout, théorie de l’intellect sont la matière du livre II, dans un fréquent débat avec Maïmonide, Avicenne et (...)

  • Thomas d’Aquin Somme contre les Gentils I Dieu

    Introduction, traduction et notes par Cyrille Michon

    Cyrille Michon
    « Notre intention étant de rechercher par la voie de la raison ce que la raison humaine peut découvrir de Dieu, vient en premier l’étude de ce qui convient à Dieu en lui-même. » Démonstration de l’existence de Dieu, principes de théologie négative, doctrine de l’analogie et des noms divins, analyse de la pensée et de la volonté de Dieu : le livre I propose une théologie dans les limites de la simple (...)

  • Les dinosaures ont-ils existé ?

    Réalisme épistémologique et réalisme ontologique des universaux

    Cyrille Michon
    La question de l’existence des dinosaures, si c’en est une, est d’abord comprise comme une question empirique. Elle de savoir si les données recueillies, notamment les fossiles, permettent de reconstituer une population animale ayant existé dans une période éloignée, avant de disparaître totalement de la surface de la Terre, et ayant eu des propriétés qui justifient son rassemblement sous une même dénomination. A la différence d’une autre question empirique, comme celle de l’existence de l’Atlantide ou (...)

  • Une Théodicée analytique est-elle possible ?

    in Théologie et Analyse, sous la direction de B. Gnassounou, R. Pouivet et S. Bourgeois-Gironde, Vrin, 2002

    Cyrille Michon
    Toute théodicée est analytique en ce qu’elle présuppose une certaine possibilité de former des concepts sur Dieu et le mal, et de formuler des arguments à partir de cette base conceptuelle. Et c’est là tout ce que réclame un discours pour être appelé analytique. Mais la question demeure de savoir quel est le statut logique de tels arguments, et quel type de conclusion ils permettent d’atteindre. Cela dit, tout discours sur Dieu et le mal, quand bien même il serait analytique, n’est pas pour autant une (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons