• IFAC

Accueil  Publications  Vincent Descombes. Questions disputées

Vincent Descombes. Questions disputées

mercredi 6 décembre 2006, Bruno Gnassounou, Cyrille Michon


L’œuvre et l’influence de Vincent Descombes, un des philosophes les plus importants aujourd’hui, sont reconnues depuis longtemps. Elles touchent aux domaines de la critique littéraire, comme à ceux de la pensée politique et juridique, ainsi qu’à la philosophie analytique de l’esprit et de l’action. Philosophe singulier, Descombes s’attaque à nos embarras intellectuels, non sans parfois en provoquer d’autres : il suscite la discussion. C’est pour y introduire le lecteur que ce livre rassemble une douzaine de contributions sur les thèmes de l’esthétique, de l’anthropologie sociale, de la question de l’esprit, du sujet et des règles, et de la réflexion sur la modernité. Des contributions de S. Chauvier, B. Gnassounou, Ph. de Lara, S. Laugier, P. Livet, P. Manent, P. Pachet, J-Cl. Pinson, R. Pouivet, C. Romano, D. Rozakis, Ph. Urfalino, sont suivies d’une réponse sous forme d’entretien avec V. Descombes.

Broché : 444 pages
Editeur : Editions Cécile Defaut (6 décembre 2006)
Collection : CECILE DEFAUT
ISBN-10 : 2350180360
ISBN-13 : 978-2350180366




À propos de l'auteur :

Professeur. Métaphysique, philosophie de la religion, philosophie médiévale.
Directeur de la revue Igitur - Arguments philosophiques


Courrier électronique : Cyrille Michon


Du même auteur :
  • Religious Studies 53 (3), 2017, 387-401

    Believing God. An Account of Faith As Personal Trust

    Numéro Spécial pour les 80 ans de R. Swinburne

    Cyrille Michon
    The affective view of faith, as opposed to the doxastic or cognitive view, giving more importance to the goodwill than to belief content, has received much support in recent philosophy of religion, including from Richard Swinburne. Swinburne’s concept of faith is no less rational than his concept of religious belief, but its rationality is that of action or of a practically oriented attitude, aiming at the goals of religion, compatible with religious disbelief (belief that the religious (...)

  • Peter van Inwagen

    Essai sur le libre arbitre

    Traduction de Cyrille Michon

    Cyrille Michon
    L’Essai sur le libre arbitre de Peter van Inwagen a largement contribué, depuis sa publication en 1983, au développement des discussions contemporaines sur la métaphysique de la liberté et sur les fondements de la responsabilité morale. Il importe autant par la position qu’il défend, en restaurant la thèse de l’incompatibilité du libre arbitre et du déterminisme contre le compatibilisme dominant à l’époque, et par sa cartographie des positions et des arguments, qui balisent toujours les discussions en (...)

  • Philosophers’ Imprint - Vol. 10, N°17, May 2017

    Aquinas on Free Will and Intellectual Determinism

    Thobias Hoffmann and Cyrille Michon

    Cyrille Michon
    From the early reception of Thomas Aquinas up to the present, many have interpreted his theory of liberum arbitrium (which for Aquinas is free will specifically as the power to choose among alternatives) to imply intellectual determinism : we do not control our choices, because we do not control the practical judgments that cause our choices. In this paper we argue instead that he rejects determinism in general and intellectual determinism in particular, which would effectively destroy (...)

  • Sous la direction de Laurent Jaffro

    Croit-on comme on veut ? Histoire d’une controverse

    Collection « Analyse et Philosophie »

    Cyrille Michon, Pascal Taranto
    Présentation
    Quelle sorte de contrôle et, par suite, de responsabilité, avons-nous à l’égard de nos croyances ? Dans quelle mesure pouvons-nous décider de croire ? Cette question agite la philosophie européenne depuis Aristote, les stoïciens, et les sceptiques ; avec les médiévaux, elle croise celle de la responsabilité du chrétien à l’égard de sa foi ; avec les modernes, elle rencontre le problème pratique de la tolérance. Cet ouvrage explore ainsi l’histoire de la controverse sur le rôle de la volonté (...)

  • Sous la direction de Cyrille Michon et Denis Moreau, aux éditions du Seuil

    Dictionnaire des monothéismes

    Judaïsme, christianisme, islam

    Cyrille Michon, Denis Moreau
    Judaïsme, christianisme, islam : près de 3, 5 milliards de personnes (soit la moitié de l’humanité) se réclament aujourd’hui d’un de ces trois « grands monothéismes ». Quarante, vingt et treize siècles, ont façonné dans chacune de ces trois traditions des corps de doctrine bien identifiés : à partir des Écritures sur lequelles elles se fondent, le travail d’innombrables penseurs de tous ordres et horizons a élaboré la « théologie » de ces religions, c’est-à-dire une réflexion d’une indéniable richesse sur (...)

1 | 2 | 3 | 4


À propos de l'auteur :

Professeur.
Directeur du Caphi.
Philosophie de l’action, philosophie du langage, métaphysique, philosophie du droit.
Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : Bruno Gnassounou


Du même auteur :
  • Penser à soi - Philosophie numéro 107

    Bruno Gnassounou
    Penser à soi, est-ce penser à quelqu’un qui se trouve être soi-même, à savoir le sujet qui pense ainsi ? Cette manière de poser la question a été l’œuvre d’un court article fondateur rédigé en 1957 par Peter Thomas Geach, « Sur les croyances à propos de soi » (traduit par Bruno Gnassounou dans ce numéro de Philosophie). Analysant le discours indirect qui rapporte les pensées ou propos d’une personne à son propre sujet – du type « Philippe pense que lui-même est P » –, l’auteur montre que le pronom réfléchi «  (...)

  • Textes clés

    Philosophie de l’action

    Action, raison, délibération

    Bruno Gnassounou
    Nous pouvons avoir toutes sortes de raisons de croire que Pierre est présent (parce qu’on nous l’a dit). Mais nous avons aussi toutes sortes de raisons de faire que Pierre soit présent (parce que nous devons lui parler). Bref, nous distinguons une raison spéculative, qui est la source de notre connaissance du monde, d’une raison pratique, qui vise à le transformer. La philosophie de l’action, qui a connu un net regain d’intérêt depuis un demi-siècle, se propose de dégager ce qui fait la (...)

  • Dispositions and Causal Powers

    Bruno Gnassounou
    Dispositions are everywhere. We say that a wall is hard, that water quenches thirst and is transparent, that dogs can swim and oak trees can let their leaves fall, and that acid has the power to corrode metals. All these statements express attributions of dispositions, be they physical, physiological or psychological, yet there is much philosophical debate about how far, if at all, dispositional predicates can have complete meaning or figure in causal explanations.
    This collection of (...)

  • Les dispositions en philosophie et en sciences

    Sous la direction de Bruno Gnassounou et Max Kistler

    Bruno Gnassounou
    Depuis l’avènement de la philosophie moderne au XVIIe siècle, les dispositions ont traîné une réputation sulfureuse : notions obscures, elles faisaient obstacle à une compréhension rationnelle de la nature. Attribuer à l’opium la disposition de faire dormir ou vertu dormitive, ne donne, disait-on, qu’une explication redondante, donc vide, de l’endormissement causé par l’ingestion d’opium. La philosophie des sciences du XXe siècle a ajouté ses propres raisons de bannir les prédicats de disposition (...)

  • Causes, pouvoirs, dispositions en philosophie

    Sous la direction de Bruno Gnassounou et Max Kistler

    Bruno Gnassounou
    D’un homme, on dit qu’il est grand, mais aussi irascible ; du cuivre qu’il est rouge, mais aussi malléable et fusible à 1084 °C. La philosophie redécouvre aujourd’hui que notre monde ne compte pas seulement des propriétés manifestes, mais aussi des potentialités, capacités, puissances, vertus et autres dispositions. Pendant longtemps, ces qualités furent impitoyablement bannies des discours scientifique et philosophique pour leur obscurité ou leur trivialité : à quoi sert-il de dire que l’opium endort (...)

  • Analyse et théologie : Croyances religieuses et rationalité

    Sous la direction de de Bruno Gnassounou, Roger Pouivet et Sacha Bourgeois-Gironde

    Bruno Gnassounou
    La philosophie de la religion et la théologie philosophique sont particulièrement vivantes dans la philosophie anglo-américaine contemporaine. L’examen des questions les plus classiques, comme la nature et la justification des croyances religieuses, le problème du mal, la valeur des preuves de l’existence de Dieu, etc., y est direct et argumentatif. Premier ouvrage en langue française consacré à la philosophie analytique de la religion, ce volume comprend des textes écrits par des philosophes (...)


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons