• Caphi

Accueil  Publications  Thomas Reid : Recherches sur l’entendement

Thomas Reid : Recherches sur l’entendement humain d’après les principes du sens commun

Introduction, traduction et notes de Michel Malherbe

jeudi 6 décembre 2012, Michel Malherbe


Les Recherches sur l’entendement humain paraissent en 1764 et sont traduites en français dès 1768, signe d’un rapide succès à l’échelle de l’Europe. La raison de ce succès tient à la richesse de l’ouvrage puisqu’on y trouve une réfutation du scepticisme, une défense du sens commun, une doctrine élaborée des cinq sens, l’amorce des thèmes majeurs de la sensation, de l’attention, de la perception et de la croyance, thèmes qui seront repris et proprement construits dans les Essays on the Intellectual Powers of Man de 1785, de longs développements sur l’optique et un chapitre consacré entièrement à la géométrie non euclidienne des visibles ; mais aussi de fines analyses sur l’art de la peinture, sur le langage et sur l’histoire de la philosophie. Or cette richesse a une unique source : la critique du système des idées, système né avec la philosophie de Descartes et trouvant son terme dans le scepticisme radical de Hume, et selon lequel l’esprit n’aurait pas affaire aux choses mêmes mais aux représentations des choses. Cette seule critique suffit à justifier la place de Reid dans l’histoire de la philosophie et permet de mieux comprendre comment ses analyses ont pu nourrir plusieurs débats contemporains sur la connaissance et la croyance.

P.-S.

Broché : 272 pages
Editeur : Vrin (6 décembre 2012)
Collection : Analyse et Philosophie
Langue : Français
ISBN-10 : 2711624382
ISBN-13 : 978-2711624386




À propos de l'auteur :

Professeur émérite.
Philosophie anglaise (Hume, Reid, Locke).


Courrier électronique : Michel Malherbe


Du même auteur :
  • Vrin – BHP Poche

    Alzheimer : La vie, la mort, la reconnaissance

    Michel Malherbe
    On me demande : « Votre épouse vous reconnaît-elle ? ». Je réponds : « Peut-être. Je ne sais. Mais la vraie question est autre, elle est : est-ce que, moi, je la reconnais, est-ce que je la reconnais non pas telle qu’elle a été, mais telle qu’elle est à présent, dans son inhumaine condition ? Car, enfin, à quoi reconnaît-on qu’un être humain est un être humain ? ». Une question cruelle, en vérité, mais qui ne peut rester sans réponse. Une question terrible, cela est sûr, mais qui ne peut laisser la (...)

  • D’un pas de philosophe

    Michel Malherbe
    Un ouvrage à lire sans passion, en toute tranquillité de pensée, Quand on est à la montagne ou quand il neige. Mais aussi quand on se pose des questions. Un ouvrage où l’on raconte des histoires de montagne Qui sont aussi des questions de philosophie Dans l’espoir de découvrir quelques vérités de vie
    En montagne, on monte et on descend, on monte le souffle en effort, on descend les genoux en fatigue. Car la montagne est là, ce n’est pas comme la mer qui vous emporte ailleurs. Marcher, grimper, (...)

  • La philosophie de Francis Bacon

    Michel Malherbe
    Bacon fut avocat, conseiller du roi, ministre de la justice et… philosophe. Au début du XVIIe siècle, il proposa une réforme du savoir en même temps qu’une réforme des institutions du savoir. La connaissance n’est pas une oeuvre individuelle, elle est une tâche collective. Le philosophe, ne saurait donc se distraire de la communauté de ses semblables et il doit d’abord les persuader du bien-fondé de son entreprise. Or il n’a d’autre moyen pour cela que la philosophie. Le plan de cet ouvrage est simple : (...)

  • Qu’est-ce que la politesse ?

    Michel Malherbe
    Qu’est-ce que la politesse ? Quelle différence faire entre la politesse du cœur et la politesse des manières ? La politesse est-elle la charité des amours-propres ? La politesse suppose-t-elle l’estime de soi et des autres ? Les Anglais sont-ils plus polis que les Français ? - Peut-on dire que la politesse est la condition de toute culture et un acheminement vers la moralité ?


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons