• Caphi

Accueil  Publications  Articles ou chapitres  Philosophie et théolo

Philosophie et théologie dans la pensée britannique classique

vendredi 16 avril 2010, Jean-Michel Vienne


Contribution publiée dans Philosophie et théologie à l’époque moderne, Anthologie — tome III, sous la direction de Philippe Capelle-Dumont — Volume dirigé par Jean-Christophe Bardout, et dont voici la présentation :

Nous présentons ici la première « Anthologie » de textes concernant les rapports entre la philosophie et la théologie. Fidèle à l’esprit de la collection « Philosophie & Théologie » elle se donne pour objectif d’illustrer l’histoire complexe et mouvementée des rapports entre ces deux disciplines qui atteste à quel point le destin de la pensée occidentale est déterminé par les deux sources de la prophétie biblique et de la sagesse grecque. Souvent ignorée, parfois même occultée, cette détermination plurielle et fondatrice de la rationalité n’est pas seulement une clé importante pour déchiffrer l’histoire des idées, mais aussi pour réfléchir sur les présupposés de certaines pratiques. En réunissant et en présentant les grands textes où philosophes et théologiens affrontent la question de leur altérité, des origines jusqu’à la fin du XXe siècle, la présente anthologie veut contribuer à la clarification des thèmes et des concepts qui structurent l’organisation du pensable et éclairent notre agir.

Les quatre tomes dont elle se compose correspondent à quatre grandes époques historiques. Ce troisième tome, consacré à la période dite moderne débute avec les figures paradigmatiques du XVIe siècle et se clôt avec le dernier grand penseur du XIXe siècle. Formé de vingt-huit contributions nominatives (Luther, Calvin, Érasme, Jansénius, Descartes, Pascal, Spinoza, Malebranche, Leibniz, Lessing, Kant, Fichte, Schelling, Hegel, Schleiermacher, Marx, Nietzsche...) et thématiques (la théologie physique, les tensions entre scepticisme et théologie, philosophie et mystique, matérialisme et théologie...), en suivant un ordonnancement chronologique rigoureux, il restitue les corpus fondamentaux, témoins des théorisations et des pratiques institutionnelles d’une relation qui, en ses différentes figures, a participé puissamment au développement du moment moderne de la pensée et en a ouvert l’espace contemporain. [Ph. C.-D.]

Collaborations : Jean-Christophe Bardout - Michel Bourdeau - Emilio Brito - Philippe Büttgen - Philippe Capelle-Dumont - Vincent Carraud - André Charrak - Jean-François Cottier - Laurence Devillairs - Franck Fischbach - Jean-Christophe Goddard - Jean Greisch - Jean-Yves Lacoste - Henri Laux - Jean-Luc Marion - François Marty - Édouard Mehl - Hélène Michon - Denis Moreau - Jean-Paul Paccioni - Jean-Louis Quantin - Jacob Schmutz - Barbara Stiegler - Marc Vial - Jean-Louis Vieillard-Baron - Jean-Michel Vienne

* Broché : 489 pages
* Editeur : Cerf (16 avril 2010)
* Collection : Philosophie & Théologie
* Langue : Français
* ISBN-10 : 2204081787




À propos de l'auteur :

Professeur émérite. Histoire de la philosophie, philosophie moderne, philosophie anglaise, philosophie analytique.


Courrier électronique : Jean-Michel Vienne


Du même auteur :
  • Locke – Examen de la vision en Dieu de Malebranche

    Présentation, traduction et notes de J.-M. Vienne

    Jean-Michel Vienne
    Locke rédige autour de 1693 plusieurs notes sur la philosophie de Malebranche. Ces critiques n’ont pas eu le succès de celles d’Arnauld. Elles participent pourtant à la même controverse sur le statut des idées. Mais l’idée n’est pas l’essentiel ; Locke en traite dans le cadre d’un débat plus large : comment accroître notre savoir limité ? La critique a une visée pratique : s’opposer à la vision immédiate des vérités éternelles et à l’assurance qui en découle. La tolérance et la liberté individuelle dépendent (...)

  • John Locke : Essai sur l’entendement humain

    Livres I, II, III, IV

    Jean-Michel Vienne
    Essai sur l’entendement humain, I & II
    Le succès des Essais de John Locke sur l’origine, les modalités et le but de l’entendement humain fut similaire au triomphe de Newton en physique. Cet ouvrage initie tout le courant empiriste qui le suit, ainsi que la psychologie comme science. Il reste, à ce jour, la plus étudiée des oeuvres de Locke. Les livres I et II, ici édités dans une traduction nouvelle, présentent l’acte fondateur (que reproduiront Berkeley et Hume) de la thèse sensualiste : la critique (...)

  • Expérience et raison

    Les fondements de la morale selon Locke

    Jean-Michel Vienne
    Si tout vient de l’expérience, à quoi bon la raison ? N’est-elle pas mise hors jeu par le monde qui impose son évidence, son ordre et sa richesse à l’entendement passif ? Locke, que l’on dit empiriste, est ici pris à témoin : dans l’Essai sur l’entendement humain, il est moins question d’expérience que d’entendement. L’Essai se réduit-il pour autant à la théorie de la science qu’y cherchent beaucoup d’interprètes ? Le but est au contraire éthique. S’agit-il alors d’un exposé de morale ? Non, car Locke (...)


Haut de page up