• Caphi
Centre Atlantique de Philosophie

Malebranche

Une philosophie de l’expérience

lundi 1er mars 2004, Denis Moreau


Une présentation de l’ensemble de la pensée de Malebranche.

« Quand j’ai donc comparé les sciences entre elles selon mes lumières, les divers avantages ou leur évidence ou de leur utilité, je me suis trouvé dans un embarras étrange. Tantôt la crainte de tomber dans l’erreur donnait la préférence aux sciences exactes, telles que sont l’arithmétique et la géométrie, dont les démonstrations contente admirablement notre saine curiosité. Et tantôt le désir de connaître, non les rapports des idées entre elles, mais les rapports qu’ont entre eux et avec nous les ouvrages de Dieu parmi lesquels nous vivons m’engageait dans la physique, la orale et les autres sciences qui dépendent souvent d’expériences et de phénomènes assez incertains. Chose étrange (...) que les sciences les plus utiles soient remplies d’obscurités impénétrables, et que l’on trouve un chemin sûr et assez facile et uni, dans celles qui ne sont point si nécessaire ! »

Broché : 222 pages. Éditeur : Librairie Philosophique Vrin (1 janvier 2004). Collection : Bibliothèque des philosophies. Langue : Français. ISBN-10 : 2711616126 ISBN-13 : 978-2711616121




À propos de l'auteur :

Professeur. Histoire de la philosophie classique (notamment Descartes et cartésianisme), philosophie de la religion.


Courrier électronique : Denis Moreau


Du même auteur :
  • Pour la vie ? Court Traité du mariage et des séparations

    Denis Moreau
    Couples fracassés, divorces, séparations comme s’il en pleuvait : les histoires d’amour finissent mal en général. En quelques décennies, une ritournelle amusée des années 1980 s’est changée en description lucide d’un fait social, et tend à devenir une loi de la conjugalité ordinaire. Considérant que les explications socio-économiques ne suffisent pas à comprendre cette évolution, l’auteur, philosophe marié, amateur de rock’n’roll et lecteur de l’Evangile, se demande comment préserver nos amours des forces de (...)

  • Sous la direction de Cyrille Michon et Denis Moreau, aux éditions du Seuil

    Dictionnaire des monothéismes

    Judaïsme, christianisme, islam

    Cyrille Michon, Denis Moreau
    Judaïsme, christianisme, islam : près de 3, 5 milliards de personnes (soit la moitié de l’humanité) se réclament aujourd’hui d’un de ces trois « grands monothéismes ». Quarante, vingt et treize siècles, ont façonné dans chacune de ces trois traditions des corps de doctrine bien identifiés : à partir des Écritures sur lequelles elles se fondent, le travail d’innombrables penseurs de tous ordres et horizons a élaboré la « théologie » de ces religions, c’est-à-dire une réflexion d’une indéniable richesse sur (...)

  • Dans l’ombre d’Adam

    Denis Moreau
    Dans l’ombre d’Adam, Paris, L’Œuvre, 2013, 216 p., 21 euros
    Ce roman constitue le deuxième volet du cycle Les Voies du salut, entamé en 2010 avec l’essai portant ce titre ; mais il n’est pas nécessaire de connaître l’essai pour lire le roman.
    Cliquer sur les documents ci-dessous pour voir la couverture, la quatrième de couverture et la table des matières de Dans l’ombre d’Adam.

  • Les 100 mots de la philosophie

    Denis Moreau
    Les 100 mots de la Philosophie vient de paraître aux Presses Universitaires de France, dans la collection « Que sais-je ? », sous la direction de Frédéric Worms.
    Denis Moreau fait partie des onze auteurs de l’ouvrage, pour lequel il a rédigé les articles Cogito, Conatus, Dieu, Joie, Liberté, Monade, Mort, Personne, Salut.

  • Dans le milieu d’une forêt. Essai sur Descartes et le sens de la vie

    Denis Moreau
    « J’ai eu la chance de rencontrer dès mes années d’études un philosophe exceptionnel, Descartes, dont la pensée depuis bientôt trente ans me nourrit, me guide et m’aide à trouver des réponses à la question que chacun se pose et qui nous hante peut-être spécialement, nous modernes, qui souvent ne savons plus trop où nous en sommes et par où aller : que vais-je faire de ma vie ? »
    Descartes, dans la troisième partie du Discours de la méthode, compare le philosophe à un voyageur égaré en forêt. Mais comment (...)

  • L’Ecclésiaste, traduction inédite

    Denis Moreau
    Au second semestre 2012, une fois achevée la traduction des Notae in programma quoddam de Descartes commencée l’an dernier, la suite du cours de latin pour non débutants a été consacrée à traduire l’Ecclésiaste dans le texte qu’en donne la Vulgate (= la version latine de la Bible procurée par saint Jérôme au IVe siècle après JC).
    Dans la mesure où elle ne se réfère pas au texte hébreu, cette traduction ne prétend pas avoir la scientificité de celles que proposent les éditions modernes de la Bible. Elle (...)

1 2 3


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons