• Caphi
Centre Atlantique de Philosophie
Accueil du site Événements du CAPHI  Le soi agent : Approches (...)

Du 22 au 25 avril 2014

Le soi agent : Approches phénoménologiques

Université de Liège

vendredi 25 avril 2014, Bruno Gnassounou, Jean-Baptiste Guillon


Bruno Gnassounou et Jean-Baptiste Guillon interviendront à l’université de Liège lors du colloque « Le soi agent : Approches phénoménologiques » du 22 au 25 avril – 8e Séminaire annuel de philosophie phénoménologique dirigé par F. Boccaccini & G. Cormann.

Vous trouverez le programme complet du séminaire en suivant ce lien.

Présentation du séminaire

Depuis un demi-siècle, la philosophie — aussi bien la tradition phénoménologique (Brentano, Husserl, Scheler, Heidegger, Sartre, Merleau-Ponty, Henry, Ricoeur) que la philosophie analytique (Wittgenstein, Anscombe, Davidson, Kenny, Taylor, Williams, G. Strawson) — a fixé son attention sur deux concepts fondamentaux de sa propre histoire : de nombreux travaux se sont ainsi consacrés à la question du moi (Self) et à celle de sa capacité d’agir de soi-même (agency).

Le séminaire abordera les questions suivantes, dans une perspective attentive à la fois à l’histoire des concepts et à leur actualisation dans les travaux les plus contemporains :

  • En vertu de quoi notre acte est-il volontaire ?
  • Qu’est-ce qui constitue un agent ? Le fait que nous – en tant qu’êtres rationnels – formons nous-mêmes nos actions en accord avec les principes de la raison pratique (Kant, Korsgaard) ? Ou s’agit-il plutôt du fait que le concept de sujet-agent se fonde sur la vraie nature de notre moi (Mill, Williams) ?
  • Qu’est-ce qu’on entend par le concept de « moi » (Self) ?
  • Comment peut-on garantir l’unité du moi par la conscience lorsqu’on passe de la pensée à l’action ? Le moi qui pense est-il le même que le moi qui agit ?
  • Les concepts d’action, d’agent, et d’agentivité (agency), peuvent-ils vraiment être séparés de celui de sujet pratique ?

Le séminaire de recherche en phénoménologie est une activité de la formation doctorale, qui relève de l’Ecole doctorale en philosophie près le FNRS. Il a pour but d’offrir les conditions d’une recherche collective en accueillant des contributions originales des membres de l’URPh et de chercheurs et enseignants belges et étrangers. Il dure une semaine complète, à raison de deux à six exposés par journée.

Orateurs invités :

- Jérôme Dokic (Institut Nicod, Paris)
- Fabian Dorsch (Université de Fribourg)
- Bruno Gnassounou (Université de Nantes - CAPHI)
- Lucy O’Brien (University College London)
- Elisabeth Pacherie (Institut Nicod, Paris)
- Thomas Pink (King’s College London)
- Matthew Soteriou (University of Warwick)




À propos :

Professeur. Directeur du Caphi. Philosophie de l’action, philosophie du langage, métaphysique, philosophie du droit. Membre du comité éditorial de la revue Igitur.


Courrier électronique : Bruno Gnassounou


Actualité de Bruno Gnassounou
  • Le mardi 28 mars 2017

    Première personne & Conscience de soi

    Salle C248 - Bâtiment Censive

    Bruno Gnassounou, Cyrille Michon
    « Self-Consciousness & the First Person »
    Journée d’étude organisée par Bruno Gnassounou et Cyrille Michon, dans le cadre du séminaire « La conscience de soi : mémoire, proprioception et sens de l’action ».
    Programme
    9h30 : Maximilian De Gaynesford (université de Reading) :
 « Wittgenstein on « I » and the self »
    11h : Denis Perrin (université de Grenoble) : 
 « An embodied semantics for ’I’ : Bühler and Wittgenstein »
    — Pause déjeuner —
    14h : Andy Hamilton (université de Durham) :
 « Conceptual Holism and (...)


À propos :

Docteur. Métaphysique, philosophie de la connaissance, philosophie du langage, sémantique.


Courrier électronique : Jean-Baptiste Guillon


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons