• IFAC

Guillaume Lejeune (Hg.)

La question de la logique dans l’Idéalisme allemand

Actes du colloque de Bruxelles, 7-9 avril 2011.

mercredi 23 octobre 2013, Jean-Marie Lardic


L’élaboration par Kant du concept de logique transcendantale renouvelle profondément la façon de concevoir la logique et contribue à susciter la question de la logique telle que Trendelenburg la posera : penser tout à la fois le contenu et la forme en évitant l’écueil du formalisme et l’écueil du dogmatisme.
Le but du présent recueil est de montrer comment les enjeux liés à cette mise en question sont débattus tout au long de l’idéalisme allemand. Contre la tendance des logiciens et des philosophes à réduire les débats d’alors à un rejet unilatéral de la logique formelle, les contributions rassemblées ici mettent en évidence les tensions et les questions qui, de la logique transcendantale de Kant à la logique spéculative de Hegel, contribuent à redéfinir le statut de la logique.

Die Ausarbeitung des Konzepts der transzendentalen Logik durch Kant bedeutet eine tiefgreifende Erneuerung des Verständnisses der Logik und trägt dazu bei, die Frage nach der Logik so aufzuwerfen, wie sie Trendelenburg später stellen wird : Wie kann man zugleich den Inhalt und die Form denken und dabei die Klippe des Formalismus und die Klippe des Dogmatismus vermeiden ?
Ziel des vorliegenden Sammelbandes ist es zu zeigen, wie die Probleme, die sich aus dieser Fragestellung ergeben, in der Epoche des deutschen Idealismus erörtert wurden. Entgegen der Tendenz der Logiker und Philosophen, die damalige Debatte auf eine einseitige Ablehnung der formalen Logik zu reduzieren, heben die Beiträge dieses Bandes die Spannungen und Fragen hervor, die - ausgehend von der transzendentalen Logik Kants bis zur spekulativen Logik Hegels - dazu beitragen, den Status der Logik neu zu definieren.

www.olms.de/artikel_23582.ahtml

Articles de :
Andreas Arndt, Andrea Bellantone, Christian Berner, Alessandro Bertinetto, Lu De Vos, Elodie Djordjevic, Elena Ficara, Jean-Marie Lardic, Guillaume Lejeune, Jean-Christophe Lemaitre, Bernard Mabille, Gilles Marmasse, Volker Peckhaus, Marc Peeters, Jean-Michel Pouzin, Cristiana Senigaglia, Charles Theret.

P.-S.

Guillaume Lejeune (Hg.)
La question de la logique dans l’Idéalisme allemand Actes du colloque de Bruxelles, 7-9 avril 2011. 2013. 301
S.
Paperback Series : EUROPAEA MEMORIA, REIHE I : STUDIEN Band 101
ISBN : 978-3-487-15066-6 39,80 EUR




À propos de l'auteur :

Professeur de philosophie.
Philosophie allemande moderne et
contemporaine.


Courrier électronique : Jean-Marie Lardic


Du même auteur :
  • Hegel : Comment le sens commun comprend la philosophie

    suivi de : « La Contingence chez Hegel » par J.-M. Lardic

    Jean-Marie Lardic
    Le philosophe étonne déjà l’homme du commun en voulant comprendre le monde dans lequel celui-ci se contente de vivre. Mais lorsqu’il prétend, de plus, qu’il faut tout comprendre ou comprendre le Tout, l’entendement borné est scandalisé et ne peut supporter cette prétention. C’est sur la contingence que porte le débat, ce qui est mais qui pourrait aussi bien ne pas être, et ne sera bientôt plus. Où est la raison d’être de ce qui n’est que raison ? Les exemples peuvent être facilement évoqués pour se (...)

1 | 2 | 3


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons