• IFAC

Hegel. Science de la logique, 1812. Deux siècles après

Cahier - 75-2 Eté – Archives de Philosophie

vendredi 18 mai 2012, Alain Patrick Olivier , Angelo Giavatto , Jean-Marie Lardic


Premières lignes : Il y a deux cents ans paraissait le premier livre de la Science de la logique de Hegel, à savoir la Logique de l’Être, en sa première version. Voilà quarante ans en était publiée la première traduction française, d’ailleurs la seule de cette version, par les soins de Pierre-Jean Labarrière et de Gwendoline Jarczyk. La communauté philosophique ne...

Avec des textes traduits par Jean-Marie Lardic et Angelo Giavatto.

Table des matières

Page 195 à 198,
Jean-Marie Lardic : Hegel. Science de la logique, 1812 Deux siècles après

Page 199 à 215,
Jean-François Kervégan : « La science de l’idée pure »

Page 217 à 234,
Paolo Giuspoli : Le concret de la raison Ontologie et perspective transcendantale dans l’élaboration de la Science de la logique

Page 235 à 252,
Gilles Marmasse : La logique hégélienne et la vie

Page 253 à 265,
Birgit Sandkaulen : La pensée post-métaphysique de Hegel

Page 267 à 278,
Alain Patrick Olivier : La logique de l’action de Michael Quante

Voir le reste du numéro sur le site des Archives de Philosophie.

P.-S.

Archives de Philosophie 2012/2 (Tome 75). 174 pages.
ISSN : 0003-9632
ISSN en ligne : 1769-681X. ISBN : 9770003963008.




À propos de l'auteur :

Professeur de philosophie.
Philosophie allemande moderne et
contemporaine.


Courrier électronique : Jean-Marie Lardic


Du même auteur :
  • Hegel : Comment le sens commun comprend la philosophie

    suivi de : « La Contingence chez Hegel » par J.-M. Lardic

    Jean-Marie Lardic
    Le philosophe étonne déjà l’homme du commun en voulant comprendre le monde dans lequel celui-ci se contente de vivre. Mais lorsqu’il prétend, de plus, qu’il faut tout comprendre ou comprendre le Tout, l’entendement borné est scandalisé et ne peut supporter cette prétention. C’est sur la contingence que porte le débat, ce qui est mais qui pourrait aussi bien ne pas être, et ne sera bientôt plus. Où est la raison d’être de ce qui n’est que raison ? Les exemples peuvent être facilement évoqués pour se (...)

1 | 2 | 3


À propos de l'auteur :

Maître de conférences. Philosophie ancienne.


Courrier électronique : Angelo Giavatto


Du même auteur :
  • texte grec traduit et annoté par Angelo Giavatto et Robert Muller

    Julien l’Empereur, Contre les Galiléens

    Paris, Vrin, Bibliothèque des textes philosophiques, 2018, ISBN 978-2-7116-2759-2, 248 p.

    Angelo Giavatto
    Élevé dans la religion chrétienne avant de devenir l’adversaire du christianisme, tout à la fois homme d’étude et chef de guerre, philosophe et empereur, Julien dit l’Apostat est un personnage singulier. Honni pendant des siècles comme traître à la vraie foi, il devient peu à peu, à partir du XVe siècle, une figure exemplaire de la liberté et de la tolérance pour une partie des écrivains européens.
    Il est l’auteur d’une oeuvre variée, où alternent écrits politiques, philosophiques et polémiques, ainsi que (...)

  • Angelo Giavatto et Federico Santangelo

    La Retorica e la Scienza dell’Antico. Lo Stile dei Classicisti Italiani nel Ventesimo Secolo

    Between Rhetoric and Classical Scholarship. The Style of Italian Classicists in the Twentieth Century, Verlag Antike, Heidelberg, décembre 2013

    Angelo Giavatto
    Quale giudizio è possibile esprimere oggi riguardo allo stile di classicisti italiani vissuti nel ventesimo secolo, che influenzarono generazioni di studiosi nel proprio Paese e – in alcuni casi – all’estero ? E come può questa valutazione contribuire ad una mappatura delle letture del mondo antico che furono proposte nel secolo scorso ?
    Questa raccolta di saggi studia lo stile di cinque classicisti italiani, che ebbero un ruolo significativo nella disciplina e perseguirono differenti progetti (...)

  • Xavier Brouillette & Angelo Giavatto (éds.)

    Les dialogues platoniciens chez Plutarque. Stratégies et méthodes exégétiques

    Angelo Giavatto
    La question du platonisme de Plutarque constitue un sujet crucial tant pour les spécialistes de Plutarque que pour ceux qui s’intéressent à la réception ancienne de Platon. Alors que les publications précédentes sur cette question se sont concentrées sur la nature de la fidélité de Plutarque à la philosophie platonicienne et sur la façon dont les thèses platoniciennes sont présentées dans le cadre du médio-platonisme, le présent volume tente plutôt, à travers une approche polyvalente, de se concentrer sur (...)

  • Angelo Giavatto (traduction et notes) & Simonetta Nannini (introduction)

    Platone. Simposio

    Angelo Giavatto
    Extrait de la présentation des auteurs :
    « Il Simposio, forse il dialogo platonico più famoso, è di certo il più accuratamente costruito per quanto concerne invenzione del contesto e ritratto dei personaggi, struttura, scelte linguistiche, il tutto finalizzato all’espressione di un pensiero filosofico arduo, talora vertiginoso. La cifra fondamentale si direbbe quella dell’opposizione esterno/interno. Come Socrate appare duplice, esteriormente simile a un Sileno, interiormente ‘divino’, così duplice (...)

  • Interlocutore di se stesso. La dialettica di Marco Aurelio

    Angelo Giavatto
    What concept of knowledge and moral development makes it possible to write to oneself addressing one’s own words ? And what kind of style characterizes the words we use to address the most intimate of all possible interlocutors, i.e. ourselves ? This book examines such problems in the light of Marcus Aurelius’s Meditations. The first part looks at the theoretical background of the emperor’s writing - his view of philosophy and knowledge in relation to practical ethics and to Stoic philosophy. In (...)


À propos de l'auteur :

Philosophie de l’éducation. Philosophie de l’art. Philosophie allemande.


Courrier électronique : Alain Patrick Olivier


Du même auteur :
  • L’opéra au XXe siècle

    Le rituel de la modernité

    Introduction, dans : L’Opéra au XXe siècle, Patrick Scemama et Stéphane Roussel (dir.), Paris : Editions Textuel, 2007, 14-23.

    Alain Patrick Olivier
    Le Saint François d’Assise de Messiaen a ainsi pu justifier à lui seul la construction de l’Opéra Bastille et rendre obsolète le fabuleux Palais Garnier. Chaque reprise de l’oeuvre confirme son caractère « classique » et son entrée progressive dans le panthéon musical, en dépit de son caractère monumental et des réactions auxquelles elle a d’abord donné lieu. Par son indépendance à l’égard de tout dogmatisme moderniste comme de la tradition, Messiaen a su inspirer le renou­vellement de l’opéra et susciter de (...)

  • Transcription, présentation et notes par Alain Patrick Olivier

    G.W.F. Hegel : Esthétique

    Cahier de notes inédit de Victor Cousin

    Alain Patrick Olivier
    Le manuscrit découvert à la Bibliothèque de la Sorbonne est la seule source en français du cours d’esthétique de Hegel. Le cahier ne mentionne aucun nom, mais les traces de l’écriture de Victor Cousin atteste que celui-ci en était le possesseur et le destinataire.
    La comparaison avec les autres sources manuscrites montre que se texte se rapporte au cours donné à Berlin pendant le semestre d’été 1823, prenant la forme d’un abrégé. L’accent est mis sur la structuration du discours et la dimension (...)

  • Hegel et la musique

    De l’expérience esthétique à la spéculation philosophique. Préface de Bernard Bourgeois

    Alain Patrick Olivier
    Dans les Cours d’Esthétique, qu’il prononce à Berlin entre 1820 et 1829, Hegel propose une théorie de la musique et analyse le rapport de celle-ci avec les autres arts dans l’ensemble du système philosophique. Mais comment le philosophe, qui n’est pas connaisseur, peut-il penser la musique de son temps ? Sur quelle base se construit la réflexion ? Et comment la reconstituer scientifiquement à partir des différentes sources ? Le présent ouvrage apporte une réponse à ces questions en replaçant le (...)

  • Programme du Festival de Salzbourg 2000

    L’amour de loin

    Opéra de Kaija Saariaho et Amin Maalouf

    Alain Patrick Olivier
    La quête initiale de Jaufre Rudel est ce que les troubadours nommaient “ fin’amor ”, ce qui est à l’origine de la conception amoureuse occidentale. On a souvent dit que l’amour était une invention du douzième siècle. A cette époque apparaît un sentiment nouveau, ou plus exactement, une nouvelle idéologie. L’amour n’est plus présenté simplement comme un besoin physique, mais comme une vertu. L’idée même de mourir par amour pour une femme, ou même de s’humilier devant elle, était peu valorisée en Occident (...)

1 | 2 | 3


Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Creative Commons