• Caphi
Centre Atlantique de Philosophie
Accueil du site  Publications

  • 14 mars 2017

    Qui ne dit mot consent ? Pour une nouvelle loi sur le don d’organes

    La vie des idées

    Guillaume Durand
    « Qui ne dit mot consent ? Pour une nouvelle loi sur le don d’organes »
    Selon la nouvelle loi sur le don d’organes, nous devons avoir explicitement refusé d’être donneur pour que nos organes ne soient pas prélevés à notre mort. Mais peut-on ainsi présumer le consentement ? Quels sont les présupposés philosophiques d’une telle loi ?

  • Mort, où est ta victoire ? Les Voies du salut, II

    Denis Moreau
    « Mort, où est ta victoire ? » s’interrogeait saint Paul dans sa Première lettre aux Corinthiens. Il s’agit donc d’être sauvés, de la mort, de la peur qu’elle nous inspire, de la façon dont elle nous pollue la vie. Mais comment comprendre aujourd’hui cette injonction ? Qu’est-ce que le salut ? De quoi aurions-nous à être « sauvés » ? Comment cet éventuel salut s’opère-t-il ? Et que faire alors de nos interrogations, sur les fautes, sur la foi et sur une libération possible ? Ces questions difficiles et (...)

  • « Qu’est-ce que l’autonomie du patient ? »

    Revue Soin Gérontologie, vol. 21, n°122

    Guillaume Durand
    Que signifie l’autonomie du patient ? Si l’on définit un choix autonome comme un choix objectif et rationnel, la prescription du médecin n’est-elle pas toujours la voie la meilleure ? Mais la raison est-elle universelle ? Et un individu autonome est-il un individu qui agit conformément à sa seule raison ? La sensibilité, les désirs, les valeurs et les croyances ne sont-elles pas aussi essentielles pour penser l’autonomie de la personne ? Nos démocraties contemporaines sont marquées par un pluralisme (...)

  • Common Sense and First Principles : Dispelling an Ambiguity

    Philosophical Enquiries, n°7, décembre 2016

    Angélique Thébert
    In his discussion of scepticism, Reid often appeals to “original principles of belief” and “principles of common sense”. He also refers to “first principles of truth” and more simply to “common sense”. The terminology does not seem clearly fixed. Is it all the same ? If not, shall we accuse him of a lack of coherence ? My contention is that common sense is a power of knowledge and first principles are propositions taken for granted. The dispelling of this ambiguity sheds a (...)

  • Notes de cours

    Epistémologie historique

    M2 LOPHISS (Paris 7, ENS)

    Vincent Jullien
    Ces trois textes sont des notes du cours donné par Vincent Jullien au séminaire de M2, LOPHISS (Paris7, ENS).
    Il comprend trois parties : la première concerne le système du monde, la seconde, les théories concernant les mouvements des corps matériels, la troisième l’optique et en particulier la dioptrique.
    Ce cours est du genre dit Epistémologie historique et associe des informations et commentaires philosophiques et historiques.
    Il ne s’agit pas d’un article, ni de chapitres d’ouvrages, mais bien (...)

  • Bons gènes, mauvaise graine

    À propos de : Michael J. Sandel, Contre la perfection : l’éthique à l’âge du génie génétique, Vrin.

    Guillaume Durand
    « La médecine doit-elle répondre à nos désirs de jeunesse éternelle ou de perfectionnement physique ? Pour M. Sandel, l’amélioration génétique est une atteinte à notre dignité. Il faut, dit-il, apprécier la vie comme un don. Mais dans ce qui nous est donné, tout est-il bon ? »
    Guillaume Durand, « Bons gènes, mauvaise graine », La Vie des idées , 7 décembre 2016. ISSN : 2105-3030.

  • Dossier invité – dirigé par Ghislain Le Gousse

    Responsabilité morale et cas de Frankfurt

    IGITUR, Vol. 7, n°2, p. 1-78

    Ghislain Le Gousse
    Dossier dirigé par Ghislain Le Gousse publié par la revue Igitur – Arguments philosophiques et accessible sur cette page.
    Peut-on être blâmé pour une action inévitable ? Harry Frankfurt, professeur émérite à l’Université de Princeton, a écrit un article fameux sur cette question intitulé « Alternate Possibilities and Moral Responsibility ». Depuis sa publication dans le Journal of Philosophy en 1969, ce texte a suscité une littérature océanique devenue une branche à part entière du débat sur le (...)

  • Antoine Grandjean

    La Philosophie de Kant

    Paris, Vrin, 2016

    Antoine Grandjean
    La philosophie est une connaissance rationnelle hautement technique, mais elle concerne ce qui nécessairement intéresse tout le monde. Elle consiste dans l’articulation systématique de trois questions : « Que puis-je savoir ? », « Que dois-je faire ? », « Que m’est-il permis d’espérer ? ». Toutes questions que récapitule cette dernière : « Qu’est-ce que l’homme ? ».
    On rappelle quelle fut la vie de Kant, dont il est devenu d’usage de croire qu’il n’en eut pas. On explicite les grands moments de la philosophie (...)

  • La Démocratie universelle. Philosophie d’un modèle politique

    Paris, Seuil, septembre 2016

    Florent Guénard
    Comment en est-on venu à penser qu’il suffisait de renverser un régime autoritaire pour que la démocratie s’installe, voire, comme en Irak en 2003, d’envahir un pays pour le libérer ? En quel sens peut-on dire que la démocratie est le « modèle » de régime qui correspond le mieux à certaines aspirations fondamentales de l’humanité ? L’idée d’une diffusion par la force de la démocratie n’est-elle pas une contradiction dans les termes ? Pour répondre à ces questions, Florent Guénard remonte aux présupposés (...)

  • Kieler Beiträge zur Filmmusikforschung

    The Use of Songs in Films by Claude Lelouch : A Comprehensive Typology

    Jérôme Rossi
    Les chansons chez Lelouch sont toujours plus que de simples moments de divertissements. Qu’elles soient préexistantes ou spécialement composées pour le film, elles constituent le lien entre le destin de l’individu et la vie de la communauté, comme elles articulent le monde intérieur fantasmatique du réalisateur avec la réalité de la vie sociale. Elles sont à l’origine de la quasi-totalité des films du cinéaste qu’elles irriguent de leurs refrains – ou de leurs mélodies si leurs paroles ne sont pas (...)

  • Sous la direction de Jérôme Rossi

    La musique de film en France

    Editions Symétrie

    Jérôme Rossi
    Depuis la première partition pour ensemble instrumental écrite spécifiquement pour un film, L’Assassinat du duc de Guise de Camille Saint-Saëns en 1908, le cinéma a demandé aux plus grands compositeurs de participer à cette union moderne de l’image et du son, héritière de l’« art total » wagnérien. Mais ces musiques « savantes » ne sauraient résumer à elles seules la prodigieuse diversité de la musique au cinéma qui a intégré, au fur et à mesure de son histoire, les chansons à la mode, les improvisations de (...)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 ...

Haut de page up

rechercher sur le caphi


aide & repérage

logouniv       Le site du CAPHI est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.      Contrat Creative Commons